The Miz

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus.

Cet article concernant le catch doit être recyclé ().

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Améliorez-le, discutez des points à améliorer ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Michael Mizanin
The Miz Dec 2017.jpg
The Miz en décembre 2017.
Données générales
Nom de naissance
Michael Gregory Mizanin[Note 1]
Nom de ring
Mike
Mike Mizanin
Mike The Miz
The Miz
Nationalité
Naissance
(41 ans)[1]
Parma (Ohio)[2]
Lieu de résidence
Taille
6′ 2″ (1,88 m)[3]
Poids
221 lb (100 kg)[3]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
UPW staff
Al Snow
Bill DeMott
Carrière pro.
2003 - aujourd'hui
Annoncé de
Hollywood (Californie)

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Michael Gregory Mizanin (né le à Parma, Ohio), est un catcheur (lutteur professionnel) et un acteur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division Raw, sous le nom de The Miz.

En 2004, The Miz participe à WWE Tough Enough, programme de télé réalité dont le vainqueur remporte un contrat avec la WWE. Malgré sa défaite en finale, il est engagé par la fédération, et est envoyé d'abord dans sa fédération associée, la Deep South Wrestling puis dans son club-école, la Ohio Valley Wrestling. C'est seulement en 2006 qu'il rejoint SmackDown, l'un des deux shows majeurs de la fédération, en étant relégué au rôle de présentateur/annonceur. Après être devenu uniquement catcheur, il est envoyé l'année suivante dans la division ECW, où l'équipe qu'il forme avec John Morrison de 2007 à 2009 leur permet de devenir successivement Champions par équipes de la WWE et Champions du Monde par équipe. En 2019, il devient champion par équipe de SmackDown avec Shane McMahon.

Après avoir vainement tenté de devenir les premiers Champions Unifiés par équipe avec Morrison et sa séparation d'avec ce dernier, The Miz rejoint Raw où, après une rivalité avec John Cena contre qui il perd à chaque rencontre, il reçoit un push en 2009 : il remporte le Championnat des États-Unis de la WWE, et alors qu'il est toujours champion, devient Champion Unifié par équipe de la WWE avec Big Show, devenant le premier catcheur de l'histoire de la WWE à posséder trois titres en même temps. Après avoir perdu ses titres et avoir une nouvelle fois remporté celui des États-Unis, il remporte le 1er Money in the Bank Ladder match de Raw lors du pay-per-view Money in the Bank 2010, avant de l'utiliser le de cette même année à Raw contre Randy Orton et de remporter le premier Championnat de la WWE de sa carrière. En 2012, il remporte son premier Championnat Intercontinental de la WWE de sa carrière, et devient par la même occasion le 26e Triple Crown Champion de la WWE.

Mizanin est également connu pour avoir participé à des émissions de télé réalité sur MTV avant de devenir catcheur (notamment The Real World: Back to New York et nombre de ses spin-offs)[1]. Il a également participé à de multiples autres émissions depuis son arrivée à la WWE, notamment Fear Factor (en), Identity ou encore Are You Smarter Than a 5th Grader?.

Carrière

Ultimate Pro Wrestling (2003-2004)

Décidé à poursuivre le rêve de devenir catcheur qu'il a depuis son enfance, Mizanin rejoint la Ultimate Pro Wrestling, où il est entrainé par la Ultimate University[1]. Il fait ses débuts de catcheur en 2003, sous le pseudonyme de The Miz qu'il prend pour la première fois[1]. Durant son travail à la fédération, Miz a pris part au tournoi UPW's Mat War's, allant jusqu'en finale, où il perd contre Tony Salantri[1].

World Wrestling Entertainment (2004-…)

Tough Enough et Ohio Valley Wrestling (2004-2006)

The Miz en 2005.

En , Mike Mizanin s’inscrit au 1 000 000 $ Tough Enough. Bien qu'il termine dernier dans un concours de bras de fer, Mizanin se retrouve en finale, présentée lors d'Armageddon 2004. Il affronte alors dans un combat de boxe l'autre finaliste, Daniel Puder. Aucun des deux ne réussissant un knock-out, Daniel Puder est déclaré vainqueur par réaction de la foule. Le , Daniel Puder est officiellement nommé grand vainqueur de Tough Enough.

Malgré le fait que Mike Mizanin n’ait pas remporté le contrat, la WWE est quand même intéressée par ses services. La WWE envoie « The Miz » dans ses rangs mineurs, c’est-à-dire à la Deep South Wrestling. Mike Mizanin y est entraîné par Bill Demott. Ce n’est qu'en que la WWE teste à nouveau « The Miz » dans deux dark matchs. Il remporte le 1er décembre le titre poids lourds de la Deep South Wrestling. Ce fut le premier champion de la fédération. Mizanin revient sur la scène de la WWE en dark match et il est par la suite envoyé à la Ohio Valley Wrestling le .

Le Mizanin fait ses débuts dans un ring de la OVW. Il fait son entrée en parlant à Chris Cage. Cependant, Chris Cage dit qu’il quitte la OVW et lui souhaite bonne chance. Mizanin fait son entrée dans le ring avec son ancien partenaire de la WWE, Matt Capotelli et la lutteuse de la TNA et également son ancienne copine, Christy Hemme, contre les Highlanders. Son deuxième match fut contre René Duprée, Chet the Jet ainsi que Seth Skyfire. Une intervention surprise de Chris Cage, fait que Mizanin est perdant par décompte extérieur.

Chris Cage et Mike Mizanin se retrouvent en équipe contre les champions par équipes de la OVW, Seth Skyfire et Chet the Jet. Le , l’équipe de Cage et Mizanin remporte le titre par équipes du sud de la OVW. Cependant, le , Chris Cage est renvoyé par la WWE et Mizanin n’a pas d'autres choix que de perdre le titre le lendemain laissant la place à une autre équipe (The Untouchables). À partir du , la WWE met en branle une vidéo annonçant l’arrivée de Mike ‘The Miz’ Mizanin. Mike Mizanin essaie de faire son entrée à la WWE mais le représentant du réseau, Palmer Cannon, l’empêche de rentrer dans l’édifice lors de l’épisode de SmackDown du .

Débuts (2006-2007)

The Miz à SmackDown.

Après être apparu dans une vidéo sur WWE.com, c'est le que The Miz fait son début à Smackdown en tant qu'annonceur de ring[4]. Après avoir annoncé officiellement un match lors du SmackDown du et animé la semaine suivante un concours de bikini[5], ses apparitions se limitent à des apparitions sporadiques et plutôt rares. Il devient ensuite avec Ashley Massaro le coprésentateur du Diva Search, apparaissant à Raw et à SmackDown[6],[7],[8].

Après la fin du Diva Search, le Miz retourne exclusivement à Smackdown où il adopte un nouveau personnage de heel et remporte son premier match à la fédération en battant Tatanka le [9]. Il débutera ensuite une « série d'invincibilité » (notamment justifiée par son faible nombre de matchs, cinq en deux mois) dont il se vantera, battant des catcheurs tels que Matt Hardy[10], Scotty 2 Scotty et Funaki[11]. Il débute par ailleurs une pseudo-rivalité avec la gagnante du Diva Search, Layla El[12],[13], aidant Kristal Marshall à la vaincre à plusieurs occasions[14],[15]. Il débute ensuite une rivalité avec The Boogeyman, qui mettra fin à son invincibilité en le battant lors de Armageddon et à la fin du match, The Boogeyman met des vers de terres dans la bouche de The Miz (le premier match de Miz en pay-per-view)[16]. Le , il perd en moins de 4 minutes contre The Undertaker[17].

Après une brève absence des écrans, Miz revient pour présenter une mini-émission d'interview, appelée Miz TV[18]. À la suite de l'échec de cette émission, il revient sur le ring avec un style plus agressif et recommence à obtenir des victoires[19],[20]. Lors du SmackDown du , Miz est facilement battu par Snitsky qui obtient alors un draft pour la ECW, mais après que Miz s'est plaint auprès de l'arbitre, ce dernier inverse sa décision et donne la victoire à The Miz, qui permet à SmackDown d'obtenir un draft (qui se révèlera plus tard être Chris Masters)[21].

Alliance avec John Morrison, WWE Tag Team Champion et World Tag Team Champion (2007-2009)

Article détaillé : John Morrison et The Miz.
The Miz et John Morrison, en tant que champions du Monde par équipes

The Miz est drafté à la ECW le . Après avoir perdu contre CM Punk lors de Cyber Sunday pour le Championnat de la ECW (sa première opportunité pour un titre mondial), il forme une équipe avec John Morrison. Ensemble, ils remportent le Championnat par équipes de la WWE en battant Matt Hardy et MVP. Lors des Survivor Series, il perd dans un Triple Threat match pour le titre ECW contre Punk et Morrison. Après de multiples défenses du titre par équipes à la ECW et lors des éditions 2008 de Judgment Day et Night of Champions, Miz et Morrison perdent les titres au profit de Curt Hawkins et Zack Ryder à l'issue d'un Fatal Four Way Tag team match lors de The Great American Bash.

Après une nouvelle tentative ratée de s'emparer du Championnat de la ECW lors d'un Scramble match à Unforgiven remporté par Matt Hardy, Miz et Morrison remportent le Slammy Award 2008 de l'équipe de l'année lors du Raw du . Lors d'un house show (show de catch non télévisé), le , ils battent CM Punk et Kofi Kingston pour devenir Champions du Monde par équipes.

En 2009, Miz et Morrison débutent avec The Colóns (Carlito et Primo), les Champions de la WWE par équipe, une rivalité qui comprendra aussi une storyline amoureuse avec les Bella Twins. Après avoir tenté sans succès de remporter les titres des Colóns et les avoir défendus contre eux au fil des shows, les deux équipes décident de s'affronter à WrestleMania XXV pour unifier les titres et déterminer les premiers Champions par équipes unifiés. Au terme du match (qui n'est pas diffusé et sert donc de pré-show lors de WrestleMania), les Colóns remportent la victoire et les titres[22]. Miz et Morrison perdent une nouvelle fois lors du match revanche le lendemain à Raw dans un Lumberjack match pour les titres unifiés.

United States Champion, ShowMiz et Tag Team Champion (2009-2010)

The Miz et le Big Show à WrestleMania XXVI

Le à Raw, The Miz est drafté à Raw à la suite de sa défaite face à Kofi Kingston. Il attaque alors son partenaire Morrison, mettant fin à leur partenariat. Lors du Raw du , il défie John Cena, mais ce dernier étant alors scénaristiquement blessé, il l'emporte par forfait. Il continue les semaines suivantes à le défier sans que ce dernier n'apparaisse, jusqu'à ce que Cena effectue son retour et le batte lors de The Bash. Miz est ensuite scénaristiquement renvoyé de la WWE en perdant une nouvelle fois contre John Cena à Raw, avant de revenir en remportant, masqué et renommé en "Calgary Kid", un match ou un contrat est attaché au sommet d'un poteau dans un coin qui lui permet, après avoir dévoilé son identité, de réintégrer Raw. Dès la semaine suivante, il dévoile sa nouvelle prise de finition, le Skull Crushing Finale, qui lui permet de remporter son premier vrai match à Raw face à Evan Bourne.

Il tente alors de s'emparer du United States Championship détenu par Kofi Kingston. Après de multiples tentatives ratées à Raw, à Night of Champions contre Carlito, Primo, MVP, Jack Swagger et Kofi, lors de Breaking Point contre Kofi et à Hell in a Cell contre Kofi et Swagger, il s'empare du titre le lendemain du PPV (son premier titre solo à la WWE) en battant Kingston. Parallèlement à son règne, il bat son ancien partenaire Morrison lors de Bragging Rights pour donner un point à Raw. Il l'emporte une nouvelle fois sur lui en battant son équipe avec la sienne lors des Survivor Series 2009.

Il perd avec le Big Show et The Flame contre la D-Generation X et Hornswoggle lors de Raw du . Il perd face à Kofi Kingston lors du Raw du . Après qu'il est battu et conservé son titre contre MVP lors du Royal Rumble 2010, il participe au Royal Rumble Match où il se fait éliminer par ce dernier. Lors de Elimination Chamber il conserve une fois de plus son titre contre MVP. En plus de son règne de United States Champion, il remporte le WWE Unified Tag Team Championship avec Big Show en battant D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels) et The Straith Edge Society (CM Punk et Luke Gallows) le à Raw, devenant le premier catcheur de l'histoire de la WWE à posséder trois titres en même temps. Lors du , lors du dernier ECW de l'histoire, ils défont Yoshi Tatsu & Goldust pour conserver leurs titres. De plus, il devient à NXT le pro de Daniel Bryan (qui arrivera premier du classement avant d'être finalement éliminé). Lors du smackdown du il perd face à Edge.
Lors du Smackdown du il perd face à R Truth. Lors du Smackdown suivant, il perd face à John Morrison. Lors de WrestleMania XXVI, le premier WrestleMania où Miz fait une apparition télévisée, lui et Big Show conservent leurs titres contre John Morrison et R-Truth. Ils perdent les titres le à Raw contre The Hart Dynasty après que ces derniers les ont battus lors de Extreme Rules pour devenir challengers, et aient mis fin à leur alliance le soir même. Lors du Raw du , il perd son United States Championship contre Bret Hart dans un No Disqualification Match étant obligé de le défendre contre un membre de la Hart Dynasty qu'il aurait choisi, à cause de sa défaite la semaine précédente face à Tyson Kidd.

La semaine suivante, il échoue en tentant de récupérer le titre (laissé vacant par Hart) en perdant contre R-Truth. Lors d'Over the Limit (2010), il fait équipe avec Chris Jericho contre la Hart Dynasty et ne remporte pas les WWE Unified Tag Team Championship. Après une rapide rivalité avec son ancien rookie de la NXT, Daniel Bryan, tout en étant le pro d'Alex Riley lors de la seconde saison de NXT, il récupère finalement le titre en battant R-Truth, John Morrison et Zack Ryder dans un Fatal Four Way Match le à Raw. Lors de 4-Way Finale, il conserve son titre contre R-Truth.

The Miz est le premier lutteur à avoir remporté le Money in the Bank étant champion

Lors de Money in the Bank, il remporte le Money in the Bank Ladder Match de Raw ce qui lui permet d'obtenir un match pour le WWE Championship n'importe quand contre le champion en titre[23]. Par ailleurs, il devient alors le premier homme titré à remporter ce match. Il tente d'utiliser sa mallette dès le lendemain contre le champion Sheamus mais en est empêché par R-Truth, et en est une nouvelle fois empêché la semaine suivante par Randy Orton[24],[25]. Lors de SummerSlam (2010), il devait faire partie de la Team WWE (il a donné son accord au dernier moment lors du PPV) mais est remplacé par Daniel Bryan. Il perd le United States Championship contre Daniel Bryan lors de Night of Champions[26], puis échoue à la récupération de son titre lors de Hell in a Cell contre Bryan et Morrison dans un Submissions Count Anywhere Match, remporté par Bryan conservant son titre. À Bragging Rights, son équipe RAW perd contre l'équipe Smackdown.

WWE Champion (2010-2011)

The Miz durant son premier règne de champion de la WWE

Lors du Raw du , alors que Randy Orton vient de défendre avec succès son titre face à Wade Barrett, il encaisse son Money in the Bank et bat Orton pour remporter le premier titre mondial de sa carrière et devenir WWE Champion[27],[28]. La semaine suivante, il défend pour la première fois son titre avec succès en battant Jerry Lawler dans un Tables, Ladders & Chairs Match (grâce à l'aide de Michael Cole). Il défend avec succès une nouvelle fois son titre lors de TLC: Tables, Ladders & Chairs en battant Orton dans un Tables Match, puis lors du Raw du en battant John Morrison dans un Falls Count Anywhere Match. Lors du Royal Rumble 2011, il conserve une nouvelle fois son titre contre Orton grâce à l'intervention de la Nexus. Il éliminera plus tard John Cena du Royal Rumble Match, alors qu'il n'y participait pas. Lors d'Elimination Chamber 2011, il bat Jerry Lawler pour conserver son titre. Le même soir, John Cena devient challenger après avoir gagné l'Elimination Chamber de Raw. Débute alors une rivalité entre les deux superstars qui s'affronteront à Wrestlemania XXVII pour le WWE Championship. Lors du Raw du , lui et John Cena remportent le WWE Tag Team Championship, mais le perdent juste après contre les anciens champions, Heath Slater et Justin Gabriel, après qu'il eut trahi Cena. Il affronte John Cena à Wrestlemania XXVII pour le WWE Championship d'où il sort vainqueur grâce à l'intervention du Rock : après un double décompte à l'extérieur, The Rock fait recommencer le match en un No Disqualification Match. Après que The Rock a porté un Rock Bottom sur Cena, The Miz a pu faire le tombé pour la victoire. Lors d'Extreme Rules (2011), il perd son titre contre John Cena dans un Triple Threat Steel Cage Match qui comprenait aussi John Morrison. Le lendemain, il perd son match revanche par disqualification, en se faisant aider par Alex Riley qui distrait l'arbitre pendant qu'il frappait Cena avec la ceinture. Lors du Raw du , il bat Alberto Del Rio et Rey Mysterio pour devenir le challenger au WWE Championship. Il affronte Cena dans un I Quit Match à Over the Limit (2011) qu'il perd ; il a une nouvelle fois tenté de tricher en lançant un enregistrement de Cena disant « I Quit », mais l'arbitre a vu la supercherie et a annulé sa décision.

Le lendemain à Raw, il licencie Alex Riley pour sa défaite, qui l'attaque et fait un Face Turn. La semaine suivante alors que Riley allait étrangler Michael Cole, il intervient et le frappe. Il s'ensuit une bagarre, mais finalement Riley reprend le dessus. À Capitol Punishment, il perd contre Alex Riley. Lors de Money in the Bank (2011), il ne remporte pas le MITB de Raw à la suite de la victoire d'Alberto Del Rio. Le lendemain à Raw, un tournoi est organisé pour déterminer le nouveau WWE Champion. Il bat Alex Riley au premier tour et Kofi Kingston au second pour arriver en finale contre Rey Mysterio. Le Raw suivant, il perd et ne devient pas le nouveau champion. Lors de SummerSlam (2011), il fait équipe avec Alberto Del Rio et R-Truth et perd contre Rey Mysterio, Kofi Kingston et John Morrison.

The Awesome Truth (2011)

Lors de RAW du , il crée une nouvelle équipe heel, nommée The Awesome Truth avec R-Truth après avoir battu Santino Marella. Ils affrontent Kofi Kingston et Evan Bourne pour les WWE Tag Team Championship lors de Night of Champions (2011) mais perdent par disqualification après qu'il a poussé l'arbitre au sol ; ils interviennent plus tard dans la soirée dans le match entre Triple H et CM Punk. Lors du Raw de , ils perdent contre CM Punk et John Cena, et sont ensuite renvoyés par Triple H. Lors de Hell in a Cell (2011) ils viennent sur le ring après la victoire d'Alberto Del Rio pour agresser toutes les personnes présentes. Ils se font ensuite arrêter par la police de Nouvelle-Orléans.

The Miz avec R-Truth formant l'équipe Awesome Truth.

Lors du Raw du , le nouveau COO, John Laurinaitis les réengagent pour affronter Del Rio et CM Punk match qu'ils perdent par disqualification après s'être acharnés sur ce dernier. Triple H arrive et les détruit aidé par CM Punk. Ils affronteront Triple H et CM Punk à Vengeance (2011). Lors du SmackDown suivant, il est le dernier éliminé dans une Battle Royal comprenant 40 autres compétiteurs et permettant au vainqueur, Randy Orton, d'avoir un match de championnat contre le champion de son choix[29].

Lors de Vengeance, ils battent Triple H et CM Punk et interviennent dans le Last Man Standing Match entre Del Rio et Cena faisant perdre ce dernier. Lors du Raw Halloween, il perd contre John Cena. Lors du Raw du , il gagne avec R-Truth contre John Cena et Zack Ryder. Lors des Survivor Series (2011), ils perdent contre John Cena et le partenaire de son choix qui est The Rock[30]. Le lendemain à Raw, une dispute éclate en coulisse, mettant fin à leur association.

Retour en solo (2011-2012)

Lors du Raw du , il bat Randy Orton par Count out grâce à Wade Barrett, et affrontera donc CM Punk et Alberto Del Rio à TLC pour le Championnat de la WWE dans un Triple Threat Ladder match. C'est cependant CM Punk qui remportera le match. Lors du Raw du , son ancien partenaire R-Truth fait son retour et l'agresse. Une rivalité commence alors entre les deux hommes. Ils s'affrontent dans un match où le perdant sera le 1er entrant au Royal Rumble 2012. Au Royal Rumble, il débute donc le Royal Rumble match en premier et se fait éliminer en 24e position par le Big Show. Il affronte CM Punk, Dolph Ziggler, R-Truth, Chris Jericho et Kofi Kingston dans un Elimination Chamber match pour le Championnat de la WWE lors d'Elimination Chamber où CM Punk conserve son titre.

Lors des semaines précédentes WrestleMania XXVIII, The Miz tente plusieurs fois de faire partie de la team Laurinaitis. Il finit par y arriver lors du Raw précédent WrestleMania, en sauvant John Laurinaitis de Santino Marella, celui-ci voulant exécuter son Cobra sur Laurinaitis. Lors de WrestleMania XXVIII, la Team Laurinaitis remporte le match grâce à The Miz qui fait le tombé sur Zack Ryder et remporte sa 3e victoire d'affilée à WrestleMania, n'ayant toujours aucune défaite. C'est également le premier WrestleMania auquel The Miz participe sans aucun titre. Le lendemain à Raw, après une longue série de défaites, il bat Zack Ryder. À Extreme Rules, il affronte Santino Marella dans un match pour le Championnat des États-Unis mais il perd le match. À Over The Limit, il perd contre Brodus Clay. Après deux mois d'absence pour son tournage du film The Marine: Homefront, il fait son retour au pay-per-view Money in the Bank et annonce qu'il est le 5e participant du Money in the Bank ladder match du Championnat de la WWE, qu'il perd, la mallette étant décrochée par John Cena.

Double champion intercontinental (2012-2013)

Lors du 1000e épisode de Raw, The Miz remporte le titre Intercontinental en battant Christian[31], devenant également le 25e Triple Crown Champion de la WWE. Il parvient à conserver le titre à trois reprises, d'abord face à Christian dans un match revanche lors du SmackDown suivant, puis à SummerSlam face à Rey Mysterio, et à Night of Champions dans un Fatal 4-Way match contre Cody Rhodes, Sin Cara et Rey Mysterio. The Miz crée alors un show appelé le MizTV, où il invitera Ryback lors de son premier show, le , où il se fit attaquer par ce dernier. Il entame ensuite rivalité avec son ancien rival Kofi Kingston, celui-ci parviendra à récupérer le titre Intercontinental face à The Miz à Main Event le . Le match revanche a lieu à Hell in a Cell, mais il ne parvient pas à récupérer le titre.

The Miz était initialement prévu de faire partie de l'équipe de CM Punk aux Survivor Series, mais il annonce qu'il quitte l'équipe. Il prend alors part à l'équipe adverse, celle de Mick Foley, et effectue un face turn progressif au cours des semaines suivantes. Son équipe ne remportera pas le match. Durant la fin de l'année 2012, The Miz présentera plusieurs segments du MizTV avec diverses invités. Le à Smackdown, il perd face à Dolph Ziggler.

Au début de 2013, The Miz commence une rivalité avec le champion des États-Unis Antonio Cesaro, rivalité durant laquelle The Miz commencera à utiliser le Figure Four Leglock, inspiré de Ric Flair. Il tentera sans succès de s'emparer du titre des États-Unis, d'abord au Royal Rumble, puis à Elimination Chamber, où il perd à chaque match. Il entrera ensuite dans une autre rivalité, face au champion Intercontinental Wade Barrett. The Miz parviendra à remporter le titre Intercontinental lors de WrestleMania XXIX, en battant Wade Barrett par soumission[32]. Cependant, il perdra le titre face à ce dernier le lendemain à Raw dans un match revanche. Il aura donc l'un des règnes les plus courts de l'histoire du titre.

Après cela, The Miz reste inactif pendant quelques semaines pour tourner le film Christmas Bounty. Il fait son retour le à Raw en battant Heath Slater. Lors de Extreme Rules, il bat Cody Rhodes. Le lendemain, lui et Chris Jericho battent Fandango et Wade Barrett. Le à Raw, il est l'arbitre spécial du match entre Wade Barrett et Fandango. Le à RAW, il bat Cody Rhodes. Lors de Payback (2013), il perd un Triple Threat Match pour le WWE Intercontinental Championship au profit de Curtis Axel[33]. Lors de Money in the Bank (2013), il perd face à Curtis Axel[34].

The Moneymaker (2013-2014)

Lors de RAW du , il trahit Kofi Kingston lors de leur match face aux Real Americans et effectue un Heel Turn. Lors de Survivor Series 2013, il bat Kofi Kingston. Lors de WWE RAW du , il bat Kofi Kingston. Lors de TLC, il est battu par Kofi Kingston. Lors du Main Event du , The Miz interrompt Ryback et Curtis Axel pour se mettre du côté de Mick Foley en Père Noël et effectue un Tweener Turn. Le soir même il bat Curtis Axel. Lors du SmackDown du , il perd contre Damien Sandow. Lors de Smackdown du , il bat Brodus Clay. Lors de RAW du , il perd face à Dolph Ziggler. Lors de Smackdown du , il bat Fandango[35]. Lors de WrestleMania XXX il perd la Andre The Giant Battle Royal au profit de Cesaro.

Il a été inactif du mois d'avril au mois de mai en raison du tournage du film The Marine 4[36].

Il effectue son retour lors d'un show non-télévisé à Sheffield en Angleterre le [37]. Il effectue son retour télévisé le à RAW en se faisant attaquer par Chris Jericho (qui effectuait lui aussi son retour)[38]. Le à RAW, il perd face à Chris Jericho[39].

Champion par équipe de la WWE avec Damien Mizdow, retour en solo et sextuple champion Intercontinental de la WWE (2014-2017)

Le à Battleground, il redevient champion Intercontinental de la WWE en éliminant en dernier Dolph Ziggler dans un 19-Man Battle Royal, remportant le titre pour la troisième fois[40]. Le à SummerSlam, il perd face à The ShowOff, ne conservant pas son titre[41].

Le à Night of Champions, il redevient champion Intercontinental de la WWE en prenant sa revanche sur son même adversaire, remportant le titre pour la quatrième fois[42]. Le lendemain à Raw, il perd de nouveau face à Dolph Ziggler, ne conservant pas son titre[43].

Le à Hell in a Cell, il ne remporte pas le titre des États-Unis de la WWE, battu par Sheamus[44]. Le aux Survivor Series, Damien Mizdow et lui deviennent les nouveaux champions par équipe de la WWE en battant Goldust et Stardust, les Usos et Los Matadores dans un Fatal 4-Way Tag Team Match[45]. Le à TLC, ils perdent face aux Usos par disqualification, mais conservent leurs titres[46]. Le à Raw, ils perdent face à ses mêmes adversaires, ne conservant pas leurs titres[47].

Le au Royal Rumble, ils ne remportent pas les titres par équipe de la WWE, battus par les Usos[48]. Le à WrestleMania 31, il ne remporte pas la bataille royale à la mémoire d'André The Giant, gagnée par Big Show. Pendant le match, il est éliminé par son propre partenaire Damien Mizdow, ce qui met fin à leur alliance, suite aux tensions qui règnent entre les deux hommes[49].

Le à SummerSlam, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Ryback dans un Triple Threat Match, qui inclut également Big Show[50]. Le lors du pré-show aux Survivor Series, Stardust, The Ascension, Bo Dallas et lui perdent face à Goldust, Neville, Titus O'Neil et les Dudley Boyz dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Match[51].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 25e position, mais ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, éliminé par Roman Reigns[52].

Le à WrestleMania 32, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Zack Ryder dans un Ladder Match, qui inclut également Dolph Ziggler, Kevin Owens, Sami Zayn, Sin Cara et Stardust[53]. Le lendemain à Raw, il redevient champion Intercontinental de la WWE en battant Zack Ryder, aidé par une intervention extérieure de sa femme Maryse, remportant le titre pour la cinquième fois[54]. Le à Payback, il conserve son titre en battant Cesaro[55]. Le à Extreme Rules, il conserve son titre en battant Cesaro, Kevin Owens et Sami Zayn dans un Fatal 4-Way Match[56].

Le à SmackDown Live, Shane McMahon et Daniel Bryan annoncent que Maryse et lui sont officiellement transférés au show bleu[57]. Le à Battleground, son match face à Darren Young se termine en double disqualification, mais il conserve son titre. Après le combat, il se fait attaquer par son adversaire[58]. Le à SummerSlam, il conserve son titre en battant Apollo Crews[59]. Le à Backlash, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler[60].

Le à No Mercy, il perd face à The ShowOff dans un Title vs. Career Match, ne conservant pas son titre[61]. Le à SmackDown Live, il redevient champion Intercontinental de la WWE en prenant sa revanche sur son adversaire, remportant le titre pour la sixième fois[62]. Le aux Survivor Series, il conserve son titre en battant Sami Zayn[63]. Le à TLC, il conserve son titre en battant Dolph Ziggler dans un Ladder Match[64].

Le à SmackDown Live, il perd face à Dean Ambrose, ne conservant pas son titre[65]. Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 15e position, mais se fait éliminer par l'Undertaker après 32 minutes de match[66]. Le à Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Bray Wyatt dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également AJ Styles, Baron Corbin, Dean Ambrose et John Cena[67].

Le à WrestleMania 33, Maryse et lui perdent face à Nikki Bella et John Cena[68].

Draft à Raw et octuple champion Intercontinental de la WWE (2017-2018)

Le à Raw, Dean Ambrose l'attaque avec son Dirty Deeds, Maryse et lui sont annoncés être transférés au show rouge et plus tard dans la soirée, il perd face à Sami Zayn[69]. Le à Extreme Rules, il redevient champion Intercontinental de la WWE en battant Dean Ambrose, remportant le titre pour la septième fois[70].

Le à Great Balls of Fire, il conserve son titre en battant son même adversaire[71]. Le lors du pré-show à SummerSlam, le Miztourage (Bo Dallas et Curtis Axel) et lui battent les Hardy Boyz et Jason Jordan dans un 6-Man Tag Team Match[72]. Le à No Mercy, il conserve son titre en battant Jason Jordan[73].

Le à TLC, Braun Strowman, Kane, The Bar et lui perdent face au Shield (Dean Ambrose et Seth Rollins) et Kurt Angle (remplaçant de Roman Reigns) dans un 5-on-3 Handicap Tag Team TLC Match[74]. Le aux Survivor Series, il perd face au champion des États-Unis de la WWE, Baron Corbin, dans un Champion vs Champion Match[75]. Le lendemain à Raw, il perd face à Roman Reigns, ne conservant pas son titre[76].

Miz (au centre) avec The Miztourage en tant que Champion Intercontinental de la WWE à WrestleMania 34

Le lors du 25e anniversaire de Raw, il redevient champion Intercontinental de la WWE en prenant sa revanche sur le Samoan, remportant le titre pour la huitième fois[77]. Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 26e position, mais se fait éliminer par Seth Rollins et Roman Reigns[78]. Le à Elimination Chamber, il ne devient pas aspirant no 1 au titre Universel de la WWE à WrestleMania 34, battu par Roman Reigns dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également Braun Strowman, Elias, Finn Bálor, John Cena et Seth Rollins[79].

Le , Asuka et lui remportent le premier Mixed Match Challenge en battant Charlotte Flair et Bobby Roode en finale du tournoi[80]. Le à WrestleMania 34, il perd face à Seth Rollins dans un Triple Threat Match, qui inclut également Finn Bálor, ne conservant pas son titre[81].

Retour à SmackDown Live, rivalité avec Daniel Bryan, champion par équipe de SmackDown avec Shane McMahon et diverses rivalités (2018-2019)

Le à Raw, lors du Superstar Shake-Up, Kurt Angle lui annonce être transféré au show bleu, à la demande du général manager Daniel Bryan[82]. Le au Greatest Royal Rumble, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Seth Rollins dans un Fatal 4-Way Ladder Match, qui inclut également Finn Bálor et Samoa Joe[83]. Le à Backlash, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Seth Rollins[84]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Braun Strowman[85].

Le à SummerSlam, il bat Daniel Bryan avec un poing américain[86]. Le à Hell in a Cell, Maryse et lui battent Brie Bella et Daniel Bryan[87]. Le à Mixed Match Challenge, Asuka et lui battent Carmella et R-Truth[88].

Le à Super Show-Down, il perd face à Daniel Bryan, ne devenant pas aspirant no 1 au titre de la WWE[89]. Le à Mixed Match Challenge, Asuka et lui battent Naomi et Jimmy Uso[90]. Le à Crown Jewel, il arrive en finale du tournoi, mais se blesse accidentellement le genou, où il sera remplacé par Shane McMahon qui remporte la coupe en battant Dolph Ziggler[91]. Le lors de Mixed Match Challenge, Asuka et lui perdent face à Charlotte Flair et Jeff Hardy[92]. Le aux Survivor Series, l'équipe SmackDown (Shane McMahon, Samoa Joe, Rey Mysterio, Jeff Hardy et lui) perd face à l'équipe Raw (Bobby Lashley, Braun Strowman, Dolph Ziggler, Drew McIntyre et Finn Bálor) dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Match[93].

Alliance avec Shane McMahon, champion par équipe de SmackDown et diverses rivalités (2018-2019)

Le à SmackDown Live, il effectue un Face Turn en proposant à Shane McMahon de former une équipe, ce que ce dernier accepte, et les deux hommes échangent une poignée de mains[94].

Le au Royal Rumble, ils deviennent les nouveaux champions par équipe de SmackDown en battant The Bar, remportant les titres pour la première fois de leurs carrières[95]. Le à Elimination Chamber, ils perdent face aux Usos, ne conservant pas leurs titres[96]. Le à Fastlane, ils ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown, battus par leurs mêmes adversaires. Après le combat, le commissionnaire du show bleu effectue un Heel Turn en l'attaquant dans le dos, sous les yeux ébahis de son père[97].

Le à WrestleMania 35, il perd face à son ancien partenaire dans un Falls Count Anywhere Match[98]. Le à Raw, lors du Superstar Shake-Up, il fait son retour au show rouge et attaque son rival dès le début de la soirée[99]. Le à Money in the Bank, il reperd face à Shane McMahon dans un Steel Cage Match[100].

Le à Clash of Champions, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par Shinsuke Nakamura (accompagné de Sami Zayn)[101].

Le à Raw, lors du Draft, il est de nouveau annoncé être officiellement transféré au show bleu par Stephanie McMahon[102]. Le à TLC, il perd face à Bray Wyatt. Après le match, son adversaire se fait attaquer par Daniel Bryan qui effectuait son retour[103].

Alliance avec John Morrison, double champion par équipe de SmackDown, double Mister Money in the Bank et double champion de la WWE (2020-2021)

Le à SmackDown, il perd face à Kofi Kingston. Après le match, il effectue un Heel Turn en attaquant son adversaire[104]. Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 17e position, mais se fait éliminer par le futur vainqueur, Drew McIntyre[105]. Le à Super ShowDown, John Morrison et lui deviennent les nouveaux champions par équipe de SmackDown en battant Big E et Kofi Kingston. Il remporte les titres pour la seconde fois, tandis que son partenaire les remporte pour la première fois de sa carrière[106]. Le à Elimination Chamber, ils conservent leurs titres en battant les Usos, le New Day, les Dirty Dawgs, Heavy Machinery et Lucha House Party dans un Elimination Chamber Match[107].

Le à WrestleMania 36, son partenaire conserve les titres en battant Kofi Kingston et Jimmy Uso dans un Triple Threat Ladder Match[108]. Le à SmackDown, il perd face à Big E dans un Triple Threat Match, qui inclut également Jey Uso, ne conservant pas les titres[109]. Le à Backlash, les deux hommes ne remportent pas le titre Universel de la WWE, battus par Braun Strowman dans un 2-on-1 Handicap Match[110].

Le à SmackDown, ils perdent face à Matt Riddle et Jeff Hardy. Lors du Draft, ils sont annoncés être officiellement transférés au show rouge par Stephanie McMahon[111]. Le à Hell in a Cell, il redevient Mr. Money in the Bank en battant Otis, remportant la mallette pour la seconde fois. Durant le combat, Tucker effectue un Heel Turn en attaquant son ancien partenaire[112]. Le lors du pré-show aux Survivor Series, il remporte la Dual Brant Battle Royal en éliminant en dernier Dominik Mysterio[113]. Le à TLC, son partenaire lui fait encaisser sa mallette durant le TLC Match entre Drew McIntyre et AJ Styles pour le titre de la WWE, transformant le combat en Triple Threat TLC Match, mais il ne remporte pas le titre[114]. Le à Raw, il perd face à Gran Metalik. Plus tard, Adam Pearce lui rend sa mallette, car étant donné que c'est son partenaire, et non lui, qui a utilisé la mallette à TLC, la règle n'a pas été respectée et l'utilisation de la mallette a été invalidée[115].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 15e position, mais se fait éliminer par Damian Priest[116]. Le lendemain à Raw, il perd face à Damian Priest, qui effectuait ses débuts dans le show rouge[117]. Le à Elimination Chamber, il encaisse sa mallette sur Drew McIntyre, après l'attaque de Bobby Lashley sur l'Écossais, et redevient champion de la WWE en le battant, remportant le titre pour la seconde fois et devenant, par la même occasion, le premier homme à devenir double Grand Slam Champion[118]. Le à Raw, il perd face à Bobby Lashley dans un Lumberjack Match, ne conservant pas son titre[119].

Le à WrestleMania 37, John Morrison et lui perdent face à Bad Bunny et Damian Priest[120]. Le à WrestleMania Backlash, il reperd face à Damian Priest dans un Lumberjack Match[121]. Blessé à la jambe durant le combat, il fait désormais des apparitions à Raw en fauteuil roulant, aux côtés de son partenaire[122].

Le à Raw, il fait son retour sur le ring, mais perd face à Xavier Woods. Après le combat, il met fin à son alliance avec John Morrison en l'attaquant dans le dos[123].

Retour en solo (2021-...)

Le à Raw, il effectue son retour après 2 mois d'absence, accompagné de Maryse, en confrontant Edge, également de retour[124].

Le à Day 1, il perd face à Edge[125]. Le au Royal Rumble, Maryse et lui perdent face à Beth Phoenix et Edge[126]. Le lors du pré-show à Elimination Chamber, il perd face à Rey Mysterio[127]. Deux soirs plus tard à Raw, il défie les Mysterios dans un match à WrestleMania 38 et présente son nouveau partenaire Logan Paul, avant que ce dernier et lui ne les attaquent[128].

Le à WrestleMania 38, Logan Paul et lui battent Los Mysterios. Après le combat, il attaque son propre partenaire[129].

Le à SummerSlam, il perd face à Logan Paul[130].

Caractéristiques au catch

The Miz réalisant son Figure four leglock.
  • Prises de finition
    • Skull-Crushing Finale (Full Nelson Facebuster) - (2009-...)
    • Figure Four Leglock - (2013-...)
    • Reality Check (Running knee lift suivi par un neckbreaker) - 2007-2009
    • Mizard of Oz (Swinging Inverted DDT) - 2005-2007


  • Managers
  • Surnoms
    • The Chick Magnet[132]
    • The Awesome One[132]
    • Mr. Money In The Bank
    • The Must See WWE Champion In History[132]
    • The Must See WWE Superstar of All Time
    • The Moneymaker
    • The A-Lister
    • The Grand Mizard of Lust
  • Catchphrases
    • Because I am The Miz And I'm Awesome !
    • Really !? Really !? Really !?
    • When my hand goes up your mouth goes shut!
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Getting Away With Murder Papa Roach 2006 WWE
Reality Jim Johnston 2006-2009
Ain't No Make Believe (avec John Morrison) Jim Johnston 2007-2009- 2020-2021
I Came To Play Downstait 2010-…
I Came To Crank It Up (avec Big Show) Downstait et Brand New Sin 2010
The Awesome Truth (avec R-Truth) Jim Johnston 2011

Palmarès

The Miz en 2007, en tant que champion par équipes de la WWE
  • Deep South Wrestling
    • 1 fois Champion poids lourds de la DSW[133]

Récompenses des magazines

Classement PWI 500 de The Miz[140]
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang 441 en augmentation371 Non classé 174 en augmentation148 en augmentation54 en diminution56 en augmentation12 en augmentation1 en diminution49 en augmentation31 en diminution56 en diminution60 en augmentation22 en augmentation10 en stagnation10 en diminution35 en diminution87 en diminution89

Vie privée

  • The Miz est en couple avec Maryse depuis 2009. Ils se sont mariés le [143].
  • En , ils annoncent qu'ils attendent une petite fille prévu pour printemps 2018. Le couple annonce via le réseau social Instagram la naissance de leur fille Monroe Sky Mizanin, née le à 23h[144]. Le , à Elimination Chamber, Maryse et the Miz annoncent un nouveau bébé.
  • Sa famille est d'origine slovaque, roumaine, grecque, allemande et anglaise[145].

Filmographie

Jeux vidéo

Notes et références

  1. a b c d et e (en) « Biographie de Mike Mazinin » (consulté le ).
  2. (en) « The Miz », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  3. a et b (en) et m/miz The Miz sur Online World of Wrestling.
  4. (en) Brett Hoffman, « Like Ryan Seacrest, only better », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  5. (en) Brett Hoffman, « All hail the king », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  6. (en) Brian Elliott, « Raw: DX's late, late show », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  7. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Mysterio invades the King's Court », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  8. (en) Dale Plummer, « Raw: A final build to SummerSlam », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  9. (en) Brett Hoffman, « Signing Bonus », World Wrestling Entertainment, 1er septembre 1er septembre 2006 (consulté le ).
  10. (en) Brett Hoffman, « All the King's men », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  11. (en) Richard Kamchen, « Smackdown: SuperShow Part Deux », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  12. (en) Brian Elliott, « Booker still reigns after No Mercy », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  13. (en) Richard Kamchen, « Smackdown: A-1 matches better "A-list" celebs », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  14. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Batista & Cena slaughter the King », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  15. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Brothers of Destruction reunite », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  16. (en) Brian Elliott, « Unexpected ladder contest steals Armageddon », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  17. « WWE Smackdown! Taping at CenturyLink Center Omaha (AKA Qwest Center Omaha) wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le ).
  18. (en) Andy McNamara, « Smackdown: Batista and 'Taker tune up for 'Mania », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  19. (en) Andy McNamara, « Booker's kingdom continues to crumble », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  20. (en) Andy McNamara, « Smackdown: The Animal rises again », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  21. (en) Mike McAvennie, « One wild night », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  22. (en) « WWE WrestleMania 25, résultats », sur Online World of Wrestling (consulté le ).
  23. a et b (en) James Wortman, « "Miz-ter" Money in the Bank », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  24. (en) Matt Bishop, « Raw: Hart returns as Cena leads team to face Nexus », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  25. (en) Dale Plummer, « RAW: Team Cena is falling apart », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  26. (en) Nick Tylwalk, « Few gimmicks, more title changes at Night of Champions », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  27. a et b (en) « History of the WWE Championship: The Miz », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  28. (en) Dale Plummer, « RAW: The Miz cashes in as Nexus costs Orton WWE title », Slam! Sports, Canadian Online Explorer, (consulté le ).
  29. http://www.wwe.com/shows/smackdown/2011-10-14/results#Orton reigned supreme in the biggest Battle Royal ever.
  30. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Survivor Series PPV Results 11/20: Complete "virtual time" coverage of live PPV – The Rock returns, Punk vs. Del Rio, Henry vs. Show », Pro Wrestling Torch, (consulté le ).
  31. (en)« The Miz bat Christian à Raw 1000 » (consulté le ).
  32. (en) « CALDWELL'S WWE WRESTLEMANIA 29 PPV RESULTS: Complete "virtual-time" coverage of live PPV from MetLife Stadium – Rock-Cena II, Taker-Punk, Lesnar-Hunter, more ».
  33. (en) « CALDWELL'S WWE PAYBACK PPV RESULTS 6/16 (Hour 1): Axel captures IC Title in opening match, A.J. captures Divas Title, RVD returning to WWE ».
  34. (en) « CALDWELL'S WWE MITB PPV RESULTS 7/14 (Hour 1): Complete "virtual-time" coverage of World Title MITB ladder match, IC Title match, Divas Title match ».
  35. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58343 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?) (consulté le ).
  36. (en) Marc Middleton, « The Miz And Summer Rae Speak From The Marine 4 Set, Update On Summer's Return & Layla », sur Wrestling Inc, (consulté le ).
  37. http://www.catchpresse.com/2014/05/21/the-miz-de-retour-resultats-live-event-a-sheffield/
  38. « http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59713 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?) (consulté le ).
  39. (en) « RAWzumé »(Archive.org • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?), sur info-lutte.com (consulté le ).
  40. (en-US) « The Miz won the Intercontinental Championship Battleground Battle Royal », sur WWE (consulté le )
  41. (en-US) « Dolph Ziggler def. The Miz to become the new Intercontinental Champion », sur WWE (consulté le )
  42. (en-US) « The Miz def. Intercontinental Champion Dolph Ziggler », sur WWE (consulté le )
  43. (en) « WWE Raw results, September 22, 2014 », sur WWE (consulté le )
  44. (en-US) « United States Champion Sheamus def. The Miz », sur WWE (consulté le )
  45. (en-US) « The Miz & Damien Mizdow def. Gold & Stardust, Los Matadores & The Usos - WWE Tag Team Championship Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  46. (en-US) « The Usos def. WWE Tag Team Champions The Miz & Damien Mizdow by disqualification », sur WWE (consulté le )
  47. (en-US) « WWE Raw results, December 29, 2014 », sur WWE (consulté le )
  48. (en-US) « WWE Tag Team Champions The Usos def. The Miz & Damien Mizdow », sur WWE (consulté le )
  49. (en-US) « Big Show won 2nd Annual Andre the Giant Memorial Battle Royal (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  50. (en-US) « Intercontinental Champion Ryback def. Big Show and The Miz (Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  51. (en-US) « Goldust, The Dudley Boyz, Neville and Titus O’Neil def. The Miz, Stardust, The Ascension and Bo Dallas », sur WWE (consulté le )
  52. (en-US) « Triple H won the 2016 Royal Rumble Match for the WWE World Heavyweight Championship », sur WWE (consulté le )
  53. (en) « Zack Ryder def. Kevin Owens, Sami Zayn, Dolph Ziggler, Stardust, The Miz and Sin Cara to become the new Intercontinental Champion », sur WWE (consulté le )
  54. (en) « WWE Raw results, April 4, 2016 », sur WWE (consulté le )
  55. (en) « Intercontinental Champion The Miz def. Cesaro », sur WWE (consulté le )
  56. (en) « Intercontinental Champion The Miz won a Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  57. (en-US) « 2016 WWE Draft results: Are your favorite Superstars on Raw or SmackDown Live? », sur WWE (consulté le )
  58. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz vs. Darren Young ended in a Double Disqualification », sur WWE (consulté le )
  59. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz def. Apollo Crews », sur WWE (consulté le )
  60. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz def. Dolph Ziggler », sur WWE (consulté le )
  61. (en) « Dolph Ziggler def. Intercontinental Champion The Miz (Title vs. Career Match) », sur WWE (consulté le )
  62. (en) « WWE SmackDown Live results, November 15, 2016 », sur WWE (consulté le )
  63. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz def. Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  64. (en) « Intercontinental Champion The Miz def. Dolph Ziggler (Ladder Match) », sur WWE (consulté le )
  65. (en-US) « WWE SmackDown Live results, January 3, 2017 », sur WWE (consulté le )
  66. (en-US) « Randy Orton won the 30-Superstar Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  67. (en-US) Bobby Melok, « Bray Wyatt def. John Cena, The Miz, Baron Corbin, AJ Styles and Dean Ambrose in a WWE Championship Elimination Chamber Match », sur WWE (consulté le )
  68. (en) « John Cena & Nikki Bella def. Miz & Maryse; Cena asks Nikki to marry him », sur WWE (consulté le )
  69. (en) « WWE Raw results, April 10, 2017 », sur WWE (consulté le )
  70. (en-US) « The Miz def. Dean Ambrose to become the new Intercontinental Champion », sur WWE (consulté le )
  71. (en-US) « The Miz Beats Dean Ambrose to Retain IC Title at WWE Great Balls of Fire 2017 », sur Bleacher Report (consulté le )
  72. (en) « Intercontinental Champion The Miz & The Miztourage def. Jason Jordan & The Hardy Boyz », sur WWE (consulté le )
  73. (en) « Intercontinental Champion The Miz def. Jason Jordan », sur WWE (consulté le )
  74. (en-US) « Kurt Angle & Raw Tag Team Champions Dean Ambrose & Seth Rollins def. Intercontinental Champion The Miz, Cesaro, Sheamus, Braun Strowman & Kane (3-on-5 Handicap Tables, Ladders and Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  75. (en-US) « United States Champion Baron Corbin def. Intercontinental Champion The Miz », sur WWE (consulté le )
  76. (en-US) « WWE Raw results, November 20, 2017 », sur WWE (consulté le )
  77. (en-US) « WWE Raw results, January 22, 2018 », sur WWE (consulté le )
  78. (en-US) « Shinsuke Nakamura won the 2018 Men’s Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  79. (en-US) « Roman Reigns won the first-ever Seven-Man Elimination Chamber Match to challenge Universal Champion Brock Lesnar at WrestleMania », sur WWE (consulté le )
  80. (en-US) « FULL MATCH - Miz & Asuka vs. Roode & Flair: WWE Mixed Match Challenge, April 3, 2018 », sur YouTube (consulté le )
  81. (en-US) « Seth Rollins def. The Miz and Finn Bálor to become the new Intercontinental Champion », sur WWE (consulté le )
  82. (en) « WWE Raw results, April 16, 2018 », sur WWE (consulté le )
  83. « WWE Greatest Royal Rumble : Seth Rollins conserve le titre Intercontinental », sur VoxCatch (consulté le ).
  84. « WWE Backlash 2018 : Seth Rollins reste champion Intercontinental », sur VoxCatch (consulté le )
  85. Juwaniie, « WWE MONEY IN THE BANK 2018 FULL SHOW RESULTS (WWE MONEY IN THE BANK 2018 RESULTS) », (consulté le )
  86. (en-US) « WWE SummerSlam Results - 8/19/18 (Lesnar vs. Reigns, Styles vs. Joe, Bliss vs. Rousey) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  87. «The Miz & Maryse def. Daniel Bryan & Brie Bella»
  88. « WWE Mixed Match Challenge S2E2 at Pepsi Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  89. (en-US) « WWE Super Show-Down Results - 10/6/18 (Triple H vs. The Undertaker for the last time) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le ).
  90. « WWE Mixed Match Challenge S2E6 at Prudential Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  91. (en-US) « WWE Crown Jewel Results - 11/2/18 (Lesnar vs. Strowman, HBK returns to the ring) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  92. « WWE Mixed Match Challenge S2E9 at Enterprise Center (AKA Scottrade Center/ Kiel Center/ Savvis Center) wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  93. « WWE Survivor Series '18 at Staples Center wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  94. (en-US) « WWE SmackDown Live results, December 25, 2018 », sur WWE (consulté le )
  95. « WWE Royal Rumble 2019 : The Miz et Shane McMahon deviennent champions par équipe de SmackDown », sur VoxCatch (consulté le )
  96. (en-US) « The Usos def. The Miz & Shane McMahon to become the new SmackDown Tag Team Champions », sur WWE (consulté le )
  97. (en-US) « SmackDown Tag Team Champions The Usos def. The Miz & Shane McMahon; Shane attacked Miz after the match », sur WWE (consulté le )
  98. (en-US) « Shane McMahon def. The Miz (Falls Count Anywhere Match) », sur WWE (consulté le )
  99. (en-US) « WWE Raw results, April 15, 2019 », sur WWE (consulté le )
  100. (en-US) « Shane McMahon def. The Miz (Steel Cage Match) », sur WWE (consulté le )
  101. (en-US) « Shinsuke Nakamura Beats The Miz, Retains IC Title at WWE Clash of Champions 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  102. (en-US) « WWE Raw results, October 14, 2019 », sur WWE (consulté le )
  103. (en-US) « Bray Wyatt beats The Miz at WWE TLC 2019 ; Attacked by Daniel Bryan after match », sur Bleacher Report (consulté le )
  104. (en-US) « WWE SmackDown results, January 3, 2020 », sur WWE (consulté le )
  105. (en-US) « Drew McIntyre won the 30-Man Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  106. (en-US) « The Miz & John Morrison def. The New Day to capture the SmackDown Tag Team Titles », sur WWE (consulté le ).
  107. (en-US) « SmackDown Tag Team Champions The Miz & John Morrison won the SmackDown Tag Team Title Elimination Chamber Match », sur WWE (consulté le )
  108. (en-US) « SmackDown Tag Team Champion John Morrison def. Kofi Kingston and Jimmy Uso in a Triple Threat Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  109. (en-US) « WWE SmackDown results, April 17, 2020 », sur WWE (consulté le )
  110. (en-US) « Universal Champion Braun Strowman def. The Miz & John Morrison in a Handicap Match », sur WWE (consulté le )
  111. (en-US) « WWE SmackDown results, October 9, 2020 », sur WWE (consulté le )
  112. (en-US) « The Miz Beats Otis, Wins Money in the Bank Contract at WWE Hell in a Cell 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  113. (en-US) « The Miz won the Dual-Brand Battle Royal », sur WWE (consulté le )
  114. (en-US) « Drew McIntyre Defeats AJ Styles, The Miz at 2020 TLC to Retain WWE Title », sur Bleacher Report (consulté le )
  115. (en-US) « WWE Raw results, December 28, 2020 », sur WWE (consulté le )
  116. (en-US) « Edge won the 2021 Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  117. (en-US) « WWE Raw results, February 1, 2021 », sur WWE (consulté le )
  118. « WWE Elimination Chamber 2021 : The Miz devient champion de la WWE », sur VoxCatch (consulté le )
  119. (en-US) « WWE Raw results, March 1, 2021 », sur WWE (consulté le )
  120. (en-US) « Bad Bunny & Damian Priest def. The Miz & John Morrison », sur WWE (consulté le )
  121. (en-US) « Damian Priest Beats The Miz in Lumberjack Match at WWE WrestleMania Backlash », sur Bleacher Report (consulté le )
  122. (en-US) « Report – The Miz Injured At WWE WrestleMania Backlash », sur E-Wrestling News (consulté le )
  123. (en) « WWE Raw results, August 23, 2021 », sur WWE (consulté le )
  124. (en) « WWE Raw results, November 29, 2021 », sur WWE (consulté le )
  125. (en-US) « Edge Defeats The Miz at WWE Day 1 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  126. (en-US) « WWE Royal Rumble 2022 Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights », sur Bleacher Report (consulté le )
  127. (en-US) « Rey Mysterio def. The Miz », sur WWE (consulté le )
  128. (en-US) « WWE Raw results, February 21, 2022 », sur WWE (consulté le )
  129. (en-US) « The Miz, Logan Paul Defeat Rey, Dominik Mysterio at WWE WrestleMania 38 », sur Bleacher Report (consulté le )
  130. (en-US) « Logan Paul Defeats The Miz at WWE SummerSlam 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  131. WWE, « "Awe-ska" dishes out a vicious dual attack on Big E & Carmella in WWE Mixed Match Challenge », (consulté le ).
  132. a b et c (de) « Profil de Mike Mizanin », sur Cagematch.de (consulté le ).
  133. (en) « Historique du Deep South Heavyweight Champion », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le ).
  134. (en) « Historique du OVW Southern Tag Team Championship », sur Wrestling-Title.com (consulté le ).
  135. (en) « History of the United States Championship: The Miz », World Wrestling Entertainment, .
  136. (en) « History of the United States Championship: The Miz (2) », World Wrestling Entertainment, (consulté le ).
  137. (en) « History of the WWE Tag Team Championship - John Morrison & The Miz », sur WWE (consulté le ).
  138. (en) « History Of The World Tag Team Championship - The Miz & John Morrison », sur WWE (consulté le ).
  139. a et b (en) « 2008 Slammy Awards », sur WWE (consulté le ).
  140. (en) « Classement PWI500 de The Miz », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  141. (de) « Observer: Tag Team of the Year », sur genickbruch.com (consulté le ).
  142. (de) « Observer: Most Improved », sur genickbruch.com (consulté le ).
  143. http://caq.fr/actualite/2014/02/21/miz-maryse-maries-cette-semaine/
  144. Heel By Nature, « Miz & Maryse Welcome Their Baby Daughter », (consulté le ).
  145. (en) « The Miz Bio », sur http://marriedbiography.com, (consulté le ).
  146. « Psych / Série TV », sur Hypnoweb (consulté le ).
  147. « WWE Studios », sur WWE (consulté le ).
  148. http://hitfanwrestlingnewz.fr/pourquoi-summer-rae-et-the-miz-ne-sont-pas-apparus-lors-de-raw/
  149. « WWE SmackDown! vs RAW 2009 », sur Smackdown! Wiki (consulté le ).
  150. (en) « Roster - WWE SmackDown vs. Raw 2010 (Raw, SmackDown, ECW, Legends, DLC) », sur The SmackDown Hotel (consulté le ).
  151. (en) Bleacher Report, « THQ's Smackdown Vs. Raw 2011 : Mostly Complete Roster Revealed SECOND UPDATE », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  152. (en) "Corey Clayton", « "Superstar roster revealed for THQ's \u0022WWE '12\u0022" », sur wwe.com, (consulté le ).
  153. « WWE 2K20 », sur WWE2K (consulté le ).
  154. (en) Mike Chiari, « WWE 2K14 : Breaking Down Full Roster in Latest Release », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  155. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le ).
  156. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le ).
  157. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le ).

Notes

  1. (en slovaque : Mižanin)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • The Miz, sur Wikimedia Commons
  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Bibliothèque du Congrès
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • WorldCat
  • Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Allociné
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Ressource relative à la musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Discogs
  • Ressources relatives au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • WWE.com
    • (de + en) CageMatch
    • (en) Internet Wrestling Database
    • (en) Online World of Wrestling
    • (en + de) Wrestlingdata.com
v · m
Raw
Superstars
Équipes et clans
Autres
Champion(ne)s actuel(le)s
SmackDown
Superstars
Équipes et clans
Autres
Champion(ne)s actuel(le)s
Non assignés
Autres
NXT
Superstars
Équipes et clans
Autres
Champion(ne)s actuel(le)s
  • Bron Breakker (champion de NXT)
  • Carmelo Hayes (champion Nord Américain de NXT)
  • Elton Prince et Kit Wilson (champions par équipe de NXT)
  • Katana Chance et Kayden Carter (championnes féminines par équipe de NXT)
  • Mandy Rose (championne féminine de NXT)
Arbitres
  • Adrian Butler
  • Chad Patton
  • Charles Robinson
  • Chip Danning
  • Dallas Irvin
  • Dan Engler
  • Danilo Anfibio
  • Daphne Lashaunn
  • Derek Sanders
  • Eddie Orengo
  • Felix Hernandez
  • Jason Ayers
  • Jessika Carr
  • Joey Gonzalez
  • John Cone
  • Rob Zapata
  • Ryan Tran
  • Shawn Bennett
  • Will Charlton
v · m
Buddy Rogers · Bruno Sammartino · Ivan Koloff · Pedro Morales · Stan Stasiak · Billy Graham · Bob Backlund · The Iron Sheik · Hulk Hogan · André The Giant · Randy Savage · The Ultimate Warrior · Sgt. Slaughter · The Undertaker · Ric Flair · Bret Hart · Yokozuna · Diesel · Shawn Michaels · Sycho Sid · Steve Austin · Kane · The Rock · Mankind · Triple H · Vince McMahon · Big Show · Kurt Angle · Chris Jericho · Brock Lesnar · Eddie Guerrero · John "Bradshaw" Layfield · John Cena · Edge · Rob Van Dam · Randy Orton · Jeff Hardy · Batista · Sheamus · The Miz · CM Punk · Rey Mysterio · Alberto Del Rio · Daniel Bryan · Seth Rollins · Roman Reigns (actuel) · Dean Ambrose · AJ Styles · Bray Wyatt · Jinder Mahal · Kofi Kingston · Drew McIntyre · Bobby Lashley · Big E
v · m
Années 1970 Pat Patterson
Années 1980 Ken Patera · Pedro Morales · Don Muraco · Tito Santana · Greg Valentine · Randy Savage · Ricky Steamboat · The Honky Tonk Man · The Ultimate Warrior · Rick Rude
Années 1990 Mr. Perfect · The Texas Tornado · Bret Hart · The Mountie · Roddy Piper · The British Bulldog · Shawn Michaels · Marty Jannetty · Razor Ramon · Diesel · Jeff Jarrett · Dean Douglas · Goldust · Ahmed Johnson · Marc Mero · Triple H · The Rock · Owen Hart · Steve Austin · Ken Shamrock · Val Venis · Road Dogg · The Godfather · Edge · D'Lo Brown · Chyna · Chris Jericho
Années 2000 Chris Jericho et Chyna · Chris Jericho · Kurt Angle · Chris Benoit · Rikishi · Eddie Guerrero · Billy Gunn · Jeff Hardy · Kane · Albert · Lance Storm · Christian · Test · William Regal · Rob Van Dam · Booker T · Randy Orton · Shelton Benjamin · Carlito · Ric Flair · John Morrison · Umaga · Santino Marella · Kofi Kingston · CM Punk · John "Bradshaw" Layfield · Rey Mysterio · Drew McIntyre
Années 2010 Kofi Kingston · Dolph Ziggler · Bad News Barrett · Ezekiel Jackson · Cody Rhodes · Big Show · The Miz · Curtis Axel · Big E · Luke Harper · Daniel Bryan · Ryback · Kevin Owens · Dean Ambrose · Zack Ryder · Roman Reigns · Seth Rollins · Bobby Lashley · Finn Bálor · Shinsuke Nakamura · Braun Strowman
Années 2020 Braun Strowman · Sami Zayn · AJ Styles · Apollo Crews · Ricochet · Gunther (actuel)
v · m
NWA Harley Race · Johnny Valentine · Terry Funk · Paul Jones · Blackjack Mulligan · Bobo Brazil · Ric Flair · Ricky Steamboat · Mr Wrestling · Jimmy Snuka · Roddy Piper · Wahoo McDaniel · Sgt. Slaughter · Greg Valentine · Dick Slater · Magnum T.A. · Tully Blanchard · Nikita Koloff · Lex Luger · Dusty Rhodes · Barry Windham · Michael Hayes · Stan Hansen
WCW Sting · Rick Rude · Dustin Rhodes · Steve Austin · Jim Duggan · Big Van Vader · Kensuke Sasaki · One Man Gang · Konnan · Eddie Guerrero · Dean Malenko · Jeff Jarrett · Steve McMichael · Curt Hennig · Diamond Dallas Page · Raven · Goldberg · Bret Hart · Scott Hall · Scott Steiner · David Flair · Chris Benoit · Sid Vicious · Lance Storm · Gen. Rection · Shane Douglas · Rick Steiner · Booker T
WWE Booker T · Chris Kanyon · Tajiri · Rhyno · Kurt Angle · Edge · Eddie Guerrero · The Big Show · John Cena · Carlito · Orlando Jordan · Chris Benoit · John "Bradshaw" Layfield · Bobby Lashley (actuel) · Finlay · Mr. Anderson · MVP · Matt Hardy · Shelton Benjamin · Kofi Kingston · The Miz · Bret Hart · R-Truth · Daniel Bryan · Sheamus · Dolph Ziggler · Zack Ryder · Jack Swagger · Santino Marella · Antonio Cesaro · Dean Ambrose · Rusev · Seth Rollins · Alberto Del Rio · Kalisto · Roman Reigns · Chris Jericho · Kevin Owens · A.J. Styles · Baron Corbin · Bobby Roode · Randy Orton · Jinder Mahal · Jeff Hardy · Shinsuke Nakamura · Samoa Joe · Rey Mysterio · Ricochet · Andrade · Apollo Crews · Riddle · Damian Priest · Finn Bálor · Theory
v · m
Kurt Angle et Chris Benoit · Edge et Rey Mysterio · Los Guerreros (Eddie Guerrero et Chavo Guerrero) · Team Angle (Shelton Benjamin et Charlie Haas) · Eddie Guerrero et Tajiri · Basham Brothers (Doug Basham et Danny Basham) · Too Cool (Rikishi et Scotty 2 Hotty) · Charlie Haas et Rico · The Dudley Boyz (Bubba Ray et D-Von Dudley) · Billy Kidman et Paul London · René Duprée et Kenzo Suzuki · Rey Mysterio et Rob Van Dam · Eddie Guerrero et Rey Mysterio · MNM (Joey Mercury et Johnny Nitro) · The Legion of Doom (Road Warrior Animal et Heidenreich) · Batista et Rey Mysterio · Paul London et Brian Kendrick · Deuce 'n Domino · Matt Hardy et MVP · John Morrison et The Miz · Curt Hawkins et Zack Ryder · The Colóns (Carlito et Primo) · Edge et Chris Jericho · Chris Jericho et Big Show · D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels) · ShowMiz (Big Show et The Miz) · The Hart Dynasty (David Hart Smith et Tyson Kidd) · Cody Rhodes et Drew McIntyre · The Nexus (David Otunga et John Cena) · The Nexus/The Corre (Heath Slater et Justin Gabriel) · Santino Marella et Vladimir Kozlov · John Cena et The Miz · Kane et Big Show · The New Nexus (Michael McGillicutty et David Otunga) · Air Boom (Kofi Kingston et Evan Bourne) · Latino Clan (Primo et Epico) · Kofi Kingston et R-Truth · Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) · The Shield (Roman Reigns et Seth Rollins) · The Brotherhood (Cody Rhodes et Goldust) · The New Age Outlaws (Billy Gunn et Road Dogg) · The Usos (Jimmy Uso et Jey Uso) (actuels) · Damien Mizdow et The Miz · Tyson Kidd et Cesaro · The New Day (Big E, Kofi Kingston et Xavier Woods) · The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil) · The Bar (Cesaro et Sheamus) · Luke Gallows et Karl Anderson · The Hardys Boyz (Jeff Hardy et Matt Hardy) · Dean Ambrose et Seth Rollins · Jason Jordan et Seth Rollins · Braun Strowman et Nicholas · Matt Hardy et Bray Wyatt · The B-Team (Bo Dallas et Curtis Axel) · Dolph Ziggler et Drew McIntyre · The Authors of Pain (Akam et Rezar) · Bobby Roode et Chad Gable · The Revival (Dash Wilder et Scott Dawson) · Seth Rollins et Braun Strowman · Dirty Dawgs (Dolph Ziggler et Robert Roode) · The Viking Raiders (Erik et Ivar) · Seth Rollins et Buddy Murphy · The Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) · The New Day (Kofi Kingston et Xavier Woods) · The Hurt Business (Cedric Alexander et Shelton Benjamin) · A.J. Styles et Omos · RK-Bro (Randy Orton et Riddle) · Alpha Academy (Chad Gable et Otis)
v · m
1970s Luke Graham et Tarzan Tyler · Karl Gotch et René Goulet · Mikel Scicluna et King Curtis Iaukea · Chief Jay Strongbow et Sonny King · Mr. Fuji et Professor Tanaka · Haystacks Calhoun et Tony Garea · Dean Ho et Tony Garea · Jimmy Valiant et Jimmy Valiant · Dominic DeNucci et Pat Barrett/Victor Rivera (en) · The Blackjacks (Blackjack Lanza et Blackjack Mulligan) · Louis Cerdan et Tony Parisi · The Executioners (Executioner #1 et Executioner #2) · Chief Jay Strongbow et Billy White Wolf · Dino Bravo et Dominic DeNucci · The Yukon Lumberjacks (Eric et Pierre) · Tony Garea et Larry Zbyszko · Jerry et Johnny Valiant · Ivan Putski et Tito Santana
1980s The Wild Samoans (Afa et Sika) · Bob Backlund et Pedro Morales · Tony Garea et Rick Martel · The Moondogs (Moondog Rex et King/Spot) · Mr. Fuji et Mr. Saito · Chief Jay Strongbow et Jules Strongbow · Tony Atlas et Rocky Johnson · Adrian Adonis et Dick Murdoch · The U.S. Express (Mike Rotundo et Barry Windham) · Iron Sheik et Nikolai Volkoff · The Dream Team (Brutus Beefcake et Greg Valentine) · British Bulldogs (Dynamite Kid et Davey Boy Smith) · The Hart Foundation (Bret Hart et Jim Neidhart) · Strike Force (Rick Martel et Tito Santana) · Demolition (Ax et Smash) · Brain Busters (Arn Anderson et Tully Blanchard) · Colossal Connection (André The Giant et Haku)
1990s Demolition (Ax, Smash et Demolition Crush) · The Nasty Boys (Brian Knobbs et Jerry Sags) · The Legion of Doom (Road Warrior Animal et Road Warrior Hawk) · Money Inc. (Ted DiBiase et Irwin R. Schyster) · The Natural Disasters (Earthquake et Typhoon) · The Steiner Brothers (Rick et Scott) · The Quebecers (Pierre et Jacques) · The 1-2-3 Kid et Marty Jannetty · Men on a Mission (Mabel et Mo) · The Headshrinkers (Fatu et Samu) · Diesel et Shawn Michaels · The 1-2-3 Kid et Bob Holly · The Smoking Gunns (Billy Gunn et Bart Gunn) · (Owen Hart et Yokozuna) · The Bodydonnas (Skip et Zip) · The Godwinns (Henry et Phineas) · The British Bulldog et Owen Hart · Steve Austin et Shawn Michaels · Steve Austin et Dude Love · The Headbangers (Mosh et Thrasher) · The New Age Outlaws (Billy Gunn et Road Dogg) · Cactus Jack et Chainsaw Charlie · Kane et Mankind · Steve Austin et The Undertaker · The Big Boss Man et Ken Shamrock · Jeff Jarrett et Owen Hart · Kane et X-Pac · The Acolytes (JBL et Faarooq) · The Hardy Boyz (Matt Hardy et Jeff Hardy) · The Unholy Alliance (The Big Show et The Undertaker) · The Rock 'n' Sock Connection (The Rock et Mankind) · The Holly Cousins (Crash Holly et Hardcore Holly) · Mankind et Al Snow
2000s The Dudley Boyz (Bully Ray et D-Von) · Edge et Christian · Too Cool (Grand Master Sexay et Scotty 2 Hotty) · Right to Censor (Bull Buchanan et The Goodfather) · The Rock et The Undertaker · The Brothers of Destruction (Kane and The Undertaker) · The Two-Men Power Trip (Steve Austin et Triple H) · Chris Benoit et Chris Jericho · Diamond Dallas Page et Chris Kanyon · Chris Jericho et The Rock · Booker T et Test · Spike Dudley et Tazz · Billy et Chuck · Rico et Rikishi · Edge et Hulk Hogan · The Un-Americans (Lance Storm et Christian) · The Hurricane et Kane · Christian et Chris Jericho · Booker T et Goldust · William Regal et Lance Storm · Chief Morley et Lance Storm · Kane et Rob Van Dam · La Résistance (René Duprée et Sylvain Grenier) · Evolution (Batista et Ric Flair) · Booker T et Rob Van Dam · Chris Benoit et Edge · La Résistance (Rob Conway et Sylvain Grenier) · Eugene et William Regal · William Regal et Tajiri · Rosey et The Hurricane · Lance Cade et Trevor Murdoch · The Big Show et Kane · The Spirit Squad (Kenny, Mikey, Nicky, Johnny et Mitch) · Ric Flair et Roddy Piper · Rated-RKO (Edge et Randy Orton) · John Cena et Shawn Michaels · Paul London et Brian Kendrick · Hardcore Holly et Cody Rhodes · Ted DiBiase et Cody Rhodes · Batista et John Cena · CM Punk et Kofi Kingston · John Morrison et The Miz · The Colóns (Carlito et Primo) · Edge et Chris Jericho · Jeri-Show (Chris Jericho et The Big Show) · D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels)
2010s ShowMiz (Big Show et The Miz) · The Hart Dynasty (Tyson Kidd et David Hart Smith)
v · m
Heath Slater et Rhyno · The Wyatt Family (Bray Wyatt, Luke Harper et Randy Orton) · American Alpha (Chad Gable et Jason Jordan) · The Usos (Jimmy Uso et Jey Uso) (actuels) · The New Day (Big E, Kofi Kingston et Xavier Woods) · The Bludgeon Brothers (Rowan et Harper) · The Bar (Cesaro et Sheamus) · The Miz et Shane McMahon · The Hardy Boyz (Jeff Hardy et Matt Hardy) · Daniel Bryan et Rowan · The Revival (Dash Wilder et Scott Dawson) · John Morrison et The Miz · Cesaro et Shinsuke Nakamura · The New Day (Kofi Kingston et Xavier Woods) · The Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) · Dirty Dawgs (Dolph Ziggler et Robert Roode) · Los Mysterios (Dominik Mysterio et Rey Mysterio)
v · m
Grand Slam Champions
WWE
Hommes
Femmes
Impact
Triple Crown Champions
WWE
Hommes
Équipes
Femmes
NXT
Impact
ROH
WCW
ECW
  • icône décorative Portail du catch
  • icône décorative Portail des États-Unis